Terrain de sport synthétique : est-ce bien écologique et utile ?

pelouse synthétiqueComme nous l’avons déjà relaté, le produit de la vente  du terrain du parc sportif  au lycée international en vue de la construction d’un gymnase devrait être utilisé pour la réalisation d’un terrain de football et rugby en matière synthétique en lieu et place du terrain actuel. Cette opération d’un coût total de 900.000 euros HT en incluant l’aménagement des abords  (mais la majorité municipale espère couvrir une partie de ce budget avec des subventions départementale et régionale) a été approuvée par le groupe majoritaire au conseil municipal du 26 septembre et sera mise en œuvre sous la forme d’une procédure simplifiée de marché public.

A l’heure où notre commune se veut exemplaire en matière d’application de l’agenda 21, il est permis de s’interroger sur le caractère écologique de ce nouvel équipement. Très concrètement, on va faire disparaître la pelouse naturelle existante pour mettre à la place un désert biologique. Il faut en effet savoir que les sols synthétiques sont composés à la base avec des matières hydrocarbures. Certaines méthodes de construction utilisent même de vieux pneus recyclés. Leur dangerosité potentielle  pour les sportifs est dénoncée par des experts (http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2016/10/12/27001-20161012ARTFIG00163-les-terrains-synthetiques-cancerigenes.php).

L’objectif affiché par la majorité municipale est que le terrain puisse être utilisé par tous les temps alors que celui actuel est inutilisable en cas de fortes pluies. Nous continuons de nous interroger sur la balance entre avantages et coûts pour la commune. Plus généralement, d’autres alternatives auraient été parfaitement envisageables afin de solutionner les problèmes d’infrastructures rencontrés par les associations sportives. Au demeurant, outre les coûts de réalisation du terrain, il faudrait ajouter les coûts d’entretien qui n’ont pas été chiffrés par la majorité municipale.

Vos élus NEF ont bien montré lors du CM du 26 septembre que, le principal bénéficiaire de ce nouvel équipement sera le lycée international qui veut disposer d’un parc sportif à la mesure de ses ambitions. On aurait pu envisager d’autres utilisations pour le produit de la vente du terrain pour le gymnase. Mais notre  commune s’est vue imposer la réalisation de ce terrain  synthétique dans le cadre du deal passé avec le lycée international. Il est quand même permis de penser que cette opération est d’un intérêt bien discutable pour notre commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *