Fusion de communes : on en parle quand ? !

Depuis quelques années, nos gouvernements imposent aux collectivités locales une nécessaire transformation pour faire face à leurs nouvelles obligations, concomitamment à la réduction drastique des DGF (Dotations de l’Etat aux collectivités).

Cette transformation peut impacter aussi bien le mode de fonctionnement que la structure organisationnelle de nos collectivités. Elle concerne tous les élus et intéresse l’ensemble de nos concitoyens.

Malheureusement, force est de constater que notre maire, Daniel Level, ne partage pas cette vision.

Un projet de fusion des communes de Saint-Germain-en-Laye, L’Etang-la-Ville, Mareil-Marly et Fourqueux est en cours d’élaboration sans qu’aucune information ou consultation des élus ne soit officiellement engagée par notre maire.

Certes Daniel Level, sous couvert de confidentialité, a informé le 20 octobre 2017 Matthieu Cadot d’une réflexion menée par ces quatre communes.

Mais chez nos voisins, l’information est d’une autre dimension :

A Saint-Germain-en-Laye, le projet de fusion a été partagé lors du Conseil municipal du 16 Novembre.

A Mareil-Marly, le maire, Brigitte Morvan, a réuni une commission générale concernant ce projet de fusion. Un élu nous a d’ailleurs contactés pour connaître notre position. Nous fûmes bien embarrassés de ne pouvoir lui répondre, n’ayant reçu aucune information de notre maire !

L’ordre du jour du Conseil municipal de Fourqueux du 27 novembre ne fait mention d’une quelconque information sur ce projet de fusion et aucune réunion entre élus n’est prévue à ce jour, malgré une demande écrite récente du groupe NEF.

Le projet est pourtant déjà très avancé :  création d’un comité de pilotage qui s’est réuni le 10 novembre, arrêté d’un calendrier prévisionnel dont les étapes ont déjà été communiquées aux services municipaux de Fourqueux et qui prévoit le vote d’une délibération de création de la commune nouvelle en décembre 2018 et une création effective au 1er janvier 2019 !

Comment devons-nous donc interpréter cette inertie municipale face à une actualité d’une importance historique pour l’avenir de notre commune ?

Alors qu’une conférence de presse, pour annoncer le projet de fusion, est déjà fixée le 22 décembre prochain, nous ne pouvons que déplorer qu’aucune information et communication auprès des élus de Fourqueux n’ait été engagée par le maire, à l’inverse de ce qui a été fait dans les autres communes concernées.

Pourquoi un tel silence ?

  • Volonté de cacher certains aspects du projet ?
  • Faible considération portée à ses élus ?
  • Désintérêt de notre maire sur ce projet ?

Pourtant l’éventualité d’une fusion pose de nombreuses questions sur l’avenir de notre commune et celle de ses habitants : schéma scolaire, fiscalité, urbanisme, services municipaux, identité de Fourqueux ….

C’est avec force que le groupe NEF interpellera donc à nouveau le maire afin qu’il engage enfin le débat indispensable sur ce projet qui vous concerne en premier lieu.

3 réflexions sur « Fusion de communes : on en parle quand ? ! »

  1. Pourquoi autant de mystère autour d’un projet qui nous concerne tous ? Ce projet de commune nouvelle ne peut aboutir qu’au terme d’une large concertation et d’une consultation citoyenne bien entendu. Et pas seulement en fonction des conclusions de l’étude confiée à un cabinet conseil. C’est un choix politique et un projet citoyen de créer un ensemble de plus de 50000 habitants. Pas une mesure administrative comme l’inutile actuelle intercommunalité.

  2. J’ai appris ce nouveau projet lors d’une discussion avec une élue, mais j’avais compris que le projet était encore à géométrie variable. Le nombre de communes regroupées n’était pas encore figé, qu’en est-il réellement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *