Donnons la parole aux Fourqueusiens !

Intervention de Matthieu Cadot lors de la réunion publique à l’ESPACE de Fourqueux le 12 juin dernier.

La première phase de l’étude sur la fusion, consacrée aux finances et à la fiscalité, s’est achevée en avril. Comme tout le laissait présager, les résultats sont sans appel : selon les rédacteurs, il n’y aurait que des avantages à fusionner à quatre communes ! Aucun inconvénient, aucune moins-value relevée… à moins que seuls certains aspects aient été présentés ? …

La seconde phase a débuté et elle devra approfondir la gouvernance et les services publics du projet à quatre communes. Une étude comparative d’un projet à quatre communes ou d’un projet à trois communes a été abandonnée ; c’était pourtant bien ces aspects qu’il était fondamental de disséquer !!!

Concrètement, pour Fourqueux, nous nous interrogeons sur la réelle plus-value d’une telle fusion en termes de services publics. Nombreux sont ceux qui, parmi nous, ont choisi notre village pour son caractère rural et sa taille humaine. Nous y disposons de tous les services de proximité, une école unique que nous connaissons bien, que chaque élu a à cœur de valoriser. Les aides délivrées par le Centre Communal d’Action Sociale sont personnalisées, notre milieu associatif est riche et dynamique notamment grâce à la proximité entre ces acteurs fondamentaux de la vie communale, les services municipaux et les élus, tous impliqués sur un territoire à taille humaine qui permet le dialogue et qui facilite les rencontres. A l’âge du collège et du lycée, les jeunes Fourqueusiens se rendent, et ce fut toujours le cas, à Saint-Germain-en-Laye où ils pratiquent aussi certaines activités sportives. Alors, en terme de services publics, quel intérêt pour Fourqueux de se précipiter vers une fusion ? Nous disposons de tout ce dont nous avons besoin et l’on nous promet une « amélioration de ces services ». Lorsque nous demandons lesquelles, encore dernièrement en réunion publique (voir photo), aucune réponse ne nous est apportée … Or il s’agit bien là du cœur de vos interrogations : quelles compensations suffisamment importantes permettraient-elles de surmonter la disparition de notre village ? Sa perte d’identité communale ?  La centralisation des décisions ? Notre mairie deviendra-t-elle une mairie déléguée exclusivement réservée aux anciens Fourqueusiens ou deviendra-t-elle la mairie-annexe du nouveau quartier “Bel Air – Fourqueux”  une fois prise la décision de dédier à d’autres fonctions celle existante place des Rotondes.?

Toutes ces questions, vous êtes nombreux à nous les poser et, pour le moment, les élus de la majorité n’ont apporté aucune réponse.

L’équipe NEF se mobilise pour vous et demande impérativement à M. le Maire de nous éclairer sur les points suivants :

. Le maire de Mareil-Marly avait annoncé le 14 juin dernier une consultation des citoyens mareillois. Mais le 27 juin, plus d’un tiers des élus ont démissionné du conseil municipal, provoquant de ce fait l’organisation de nouvelles élections municipales fin septembre. C’est désormais dans les urnes que s’exprimera le choix de nos voisins puisque la fusion de communes sera bien entendu au cœur de la campagne. Le maire de l’Etang-la-ville également accepté ce principe et indique qu’il consultera la population si son conseil municipal vote en septembre  la poursuite de la procédure. “Je suis convaincu que rien ne pourra se faire sans passer par cette étape” a-t-il confié au Courrier des Yvelines. Pourquoi Fourqueux serait-elle la seule petite commune dont les habitants seraient privés de  parole ? ! Nous avons toujours promu la consultation démocratique de la population et sommes fondamentalement pour l’égalité d’expression des citoyens sur un projet de territoire commun. Nous demandons donc expressément une telle consultation à Fourqueux.

. Compte-tenu des difficultés de gouvernance à Mareil-Marly et des répercussions que celles-ci peuvent avoir sur le projet, une simple absorption de notre village par Saint-Germain semble se profiler. Pour autant, l’étude en cours n’envisage en rien cette option et n’a pas étudié en détail les implications. Nous refusons une telle éventualité qui serait décidée dans une immense précipitation, sans que élus et citoyens n’aient pu être suffisamment informés ni entendus.

Chères Fourqueusiennes, chers Fourqueusiens, l’équipe NEF reste fidèle à ses engagements de 2014 : se battre à vos côtés pour promouvoir « l’esprit village » qui nous tient tant à cœur et envisager l’avenir dans la concertation, la vision à long terme, sans précipitation ni décision hâtive.

Nous considérons qu’un projet d’une telle envergure mérite davantage de temps à tous points de vue et impose qu’il fasse l’objet d’une réflexion approfondie, qu’il soit soumis à votre appréciation lors d’un vote. Nous demandons de reporter cette décision au prochain mandat, afin que la fusion de notre commune soit au cœur des débats précédant la future élection municipale.

Nous vous donnons rendez-vous en septembre pour un débat qui sera sans nul doute décisif pour l’avenir de notre beau village de Fourqueux. Le maire a accepté de nous donner accès à une salle de l’ESPACE  mais voilà près d’un mois que nous attendons des propositions de dates… Nous ne renonçons pas et trouverons le moyen de vous réunir. La mobilisation de tous sera cruciale.

Dans cette attente, nous vous souhaitons un bel été, reposant et revigorant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *