NEF s’associe au collectif pour un référendum local

Pour un référendum local !

Ensemble réfléchissons à un projet pour nos territoires Le 22 décembre dernier, Jean-Yves Bouhourd, Maire de l’Etang-la-Ville, Daniel Level, Maire de Fourqueux, Brigitte Morvant, Maire de Mareil-Marly, et Arnaud Péricard, Maire de Saint-Germain-en-Laye, ont lancé le projet de fusionner nos communes. Pour eux, ce processus doit impérativement se conclure avant la fin de l’année, pour donner naissance à une commune nouvelle avant le 1er janvier 2019, avant les prochaines élections municipales qui auront lieu en 2020.
En France, ces dernières années, on constate que plus de 500 communes nouvelles ont été créées, la majeure partie d’entre elles l’ont été au sein des territoires ruraux. Actuellement, en Ile-de-France, on compte une seule commune nouvelle réalisée et plusieurs projets à l’étude. Dans tous les cas, on note que la méthode adoptée pour la concevoir est lourde d’impacts et dessine les modalités futures de son fonctionnement.
C’est pourquoi, la place des citoyens dans ce dispositif et leurs possibilités de contribuer à cette réflexion sont déterminantes. Le projet doit être partagé, identifié et construit par tous. Or, les réunions d’information et le questionnaire sont insuffisants pour fonder une véritable consultation et concertation locale. N’opposons pas démocratie représentative et participation citoyenne, c’est leur complémentarité qui fait la vitalité de la démocratie locale et qui permettra de faire de cette étude sur la commune nouvelle une réussite.
Une simple consultation, un calendrier précipité, un recensement des besoins de nos populations, associations et administrations à renforcer, le manque d’objectifs chiffrés (fiscalité et création de logements notamment), un état des lieux limité ainsi que le caractère irrémédiable de la création d’une commune nouvelle questionnent sur la méthode, le projet de territoire et l’échéance.
Au-delà des clivages politiques, au-delà des intérêts propres à chacune de nos communes, dans le souci de l’intérêt général et face à un projet historique, nous demandons aux Maires l’organisation d’un référendum local, pour renforcer la légitimité démocratique et assurer une meilleure réussite à ce projet. L’enjeu de la commune nouvelle n’avait pas été inscrit dans leur programme en 2014, il mérite d’être étudié collectivement aujourd’hui.
Une nouvelle commune décidée dans les urnes impose un calendrier adapté, permet l’implication de toutes et tous (populations, associations, commerçants, personnels communaux…) et ouvre un débat à la mesure de nos ambitions pour nos territoires. Ainsi seulement pourra être légitimé et porté un projet commun et une volonté commune de vivre ensemble : pour un référendum !

Collectif pour un référendum

Membres fondateurs : Joévin BEILLACOU, Chantal BURON, Matthieu CADOT, élu à Fourqueux, Pierre DURAND, élu à Mareil-Marly, Hugues DUSSOUILLEZ, Sabine GILOT, élue à Mareil-Marly, Anne GOMMIER, élue à Saint-Germain-en-Laye, Jérôme GOULET, élu à Fourqueux, Alexandre GREVET, Président d’Adeloci, Brigitte LESGOURGUES, élue à Fourqueux, Yann MORVAN, élu à Fourqueux, Laurent PAUL, élu à Fourqueux, Sophie PERINETTI, élue à Fourqueux, Jacques SMITH, Ludivine VANTHOURNOUT, Ana VEE.

Lundi 25 juin à 20h, rejoignez-nous
au Fuxia, 22 rue Bonnenfant à Saint-Germain-en-Laye
pour une nouvelle réunion de notre collectif

Pour plus d’infos : collectifpourunreferendum@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *