Les Fourqueusiens en nombre à la réunion publique de NEF

Près de 150 Fourqueusiens avaient fait le déplacement à l’ESPACE ce mercredi 26 septembre, pour entendre l’analyse du groupe NEF sur le projet de fusion de communes et échanger avec ses six élus.
Cette présence massive et les très nombreuses questions posées aux orateurs démontrent à elles seules l’intérêt de la population pour ce sujet qui touche à l’existence même de notre commune après le 1er janvier 2019. Devant un auditoire en très grande majorité hostile à l’absorption pure et simple de notre village (4 200 habitants) par Saint-Germain-en-Laye (42 000 habitants), Matthieu Cadot a largement détaillé avantages et inconvénients de ce projet à deux, par ailleurs absolument pas prévu dans l’étude et les chartes de gouvernance proposées qui n’envisagent qu’un mariage à quatre !
L’Etang-la-Ville et Mareil-Marly s’étant retirés du jeu, la commune de Fourqueux reste seule sous la menace de disparaître dans trois mois.

Les élus NEF appellent leurs concitoyens à manifester par tous les moyens légaux leur opposition à ce processus qu’ils n’ont pas choisi, notamment en participant à la consultation citoyenne organisée par la mairie le dimanche 30 septembre de 10h à 18h mais aussi en interpellant officiellement leur maire et ses adjoints.

Faute de quoi, Fourqueux risque bien d’être le seul dindon de la farce !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *