Annonce d’une mort programmée

Encore un pas de plus vers la disparition pure et simple de Fourqueux ! L’on apprend aujourd’hui que le site Web de la commune va être siphonné par celui de Saint-Germain. Une fin logique quand on sait que depuis la fusion, les mises à jour n’étaient plus faites que sporadiquement et que les erreurs étaient légion comme les élus NEF l’ont signalé à plusieurs reprises et notamment de façon très détaillée le 13 septembre par un mail adressé au maire délégué avec copie au maire de la commune nouvelle (tous deux restés sans réponse !) :

Le site contient de nombreuses erreurs, dues notamment – mais pas uniquement -aux changements intervenus depuis le 1er janvier 2019. Aucune mise à jour n’a été faite dans la rubrique Intercommunalité, où figurent par exemple toujours Elisabeth Guyard comme titulaire de la commission Transports ou l’ancienne adresse rue au Pain de l’Office de Tourisme qui a inauguré ses nouveaux locaux le 30 mai… 2018  ! En outre, les liens de la page Commissions de la CASGBS ne redirigent sur rien.
Même absence de mise à jour sur des pages pratiques qui intéressent tous nos concitoyens et tout spécialement les nouveaux arrivés. En voici quelques exemples avec les copies d’écran en pièces jointes :
  • présentation des services municipaux de Fourqueux avec organigramme du 1er avril 2018,
  • gare SNCF de Mareil-Marly présentée comme La gare la plus accessible depuis la commune “ alors qu’elle est fermée depuis le 7 juillet et sans doute jusqu’en 2021,
  • pas de changement de nom pour le curé
  • Les projets urbains de la rubrique Urbanisme ne sont plus au stade de projets depuis bien longtemps alors que ne figurent pas les projets en cours ou déjà à l’étude. La phrase d’accroche ne manque alors pas d’ironie : ” Un nouveau visage se dessine pour notre village…” !
  • Dans la rubrique Education/Stages et ateliers, on apprend qu’il y aura des “Stages culturel et sportif pour les vacances d’hiver” . Hélas, ce sont ceux de février 2019 …

Compte tenu de ce laisser-aller complet, on se demande vraiment quel est l’intérêt de conserver ce site, d’y affecter une “directrice” de la communication et une adjointe déléguée. Cela ne sert qu’à embrouiller le message, sans donner aux habitants les informations pratiques qu’ils sont en droit d’attendre dans une ville moderne.

Nous vous remercions de nous faire savoir quelles mesures urgentes vous comptez prendre pour remédier à cette situation.

Le remède a été trouvé au bout de trois mois de cogitation : disparition complète du site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *