Souriez, vous êtes filmés !

Suite à l’agression d’un jeune homme place de la Grille et à l’interpellation du maire de la commune nouvelle par les élus NEF, le conseiller municipal en charge de la sécurité nous a appris que deux caméras de vidéosurveillance ont été mises en place, une près de la mairie, l’autre place Victor Hugo.

Pourquoi une telle installation en catimini, sans concertation et sans affichage sur place comme la loi l’exige ?

Retrouvez ici la tribune NEF parue le 6 décembre dans le Journal de Saint-Germain sur ce sujet.

1 réflexion sur « Souriez, vous êtes filmés ! »

  1. Déja en 2014 ce sujet faisait débat ; ce point faisait partie d’actions qu’avec l’équipe NEF que je menais alors, nous envisagions de mettre en place. Personnellement, aujourd’hui encore, je reste convaincue qu’une véritable politique de sécurité ET de prévention passe par la vidéoprojection. Mais cela doit faire l’objet d’une information préalable concertée avec la population concernée, une analyse pointue de la situation et surtout un respect absolu de la législation en vigueur. Ce qui n’est pas le cas dans la situation présente. Il aurait été parfaitement fondé que le maire délégué, s’il est conscient de ses devoirs, qu’ils soient d’ordre légal ou moral, vis-à-vis des citoyens, organise un conseil communal comme prévu dans les chartes de gouvernance, afin d’informer et d’écouter ce que les fourqueusiens ont à dire. Cela eut été d’autant plus normal que la rémunération du maire délégué (et de ses adjoints) est plus élevée maintenant qu’il est rattaché à St Germain en Laye. Alors, Monsieur le Maire Délégué, un petit effort pour que “l’investissement” qui vous est versé par nos impôts nous rapporte un petit quelque chose… Encore qu’il soit trop tard pour faire ce qui aurait dû être fait avant ces installations, ne serait-ce que sur un plan moral à défaut de législation.
    Cela revient à dire que si cet édile de la République devait rester sur le devant de la scène fourqueusienne, je serai contrainte de ne pas assister au spectacle et d’aller voir ailleurs, expérience oblige.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *