Budget 2016

Conseil Municpal

Déclarations du groupe NEF sur le vote du budget 2016 (11 Avril 2016)

Les élus NEF se réjouissent de l’absence de hausse des taxes directes locales en 2016 après les quatre années consécutives de hausse enregistrées depuis 2012. Stabilité d’autant plus bienvenue que nous aurons cette année à subir l’impact de la hausse de 66% de la part départementale de la taxe foncière. Pour autant, cette stabilité n’aurait que peu de signification si elle devait  être compensée par une hausse des tarifs des services rendus à la population. Nous souhaitons donc connaître les décisions que compte prendre la majorité municipale sur la révision prochaine des tarifs, notamment ceux concernant la crèche ou les activités sportives à la suite des réductions des subventions décidées au niveau départemental.

La stabilisation de la pression fiscale doit enfin s’inscrire dans la durée et il ne faudrait pas que les hausses d’impôts reprennent de plus belle dès l’année prochaine.  Ceci ne pourra se faire qu’à la condition d’une stricte maîtrise des dépenses de fonctionnement, et singulièrement des dépenses de personnel qui continuent de progresser entre 3 et 4% par an soit un rythme nettement supérieur à celui des recettes fiscales. Comme il n’est guère possible de jouer sur les rémunérations brutes qui dépendent principalement de mesures prises au niveau national, le premier levier pour maîtriser les charges de personnel est le niveau des effectifs. Compte tenu des recrutements récemment décidés  (2 agents à la crèche et un agent supplémentaire dans la filière technique), le total des effectifs atteint désormais 75 agents pour la commune ce qui nous semble élevé pour un village de 4100 habitants. Il nous paraît essentiel d’avoir une vision pluriannuelle des effectifs pour examiner comment à terme ne pas remplacer  tous les départs naturels.

S’agissant du budget d’investissement, nous notons avec satisfaction qu’il n’y aura pas de recours supplémentaire à l’emprunt en 2016. C’est d’autant plus nécessaire que notre niveau d’endettement, à  5,4 millions d’euros fin 2015, atteint un niveau élevé qui va grever notre budget pendant de très nombreuses années. Non seulement il n’y a guère de perspective pour que nous puissions dégager une capacité d’autofinancement permettant de rembourser par anticipation ces emprunts mais de surcroît, notre commune se retrouve aujourd’hui sans marges financières pour faire à des dépenses importantes imprévues.

Les dépenses d’équipement proposées pour 2016 concernent plus particulièrement l’opération du parc sportif avec le lycée international. Nous exprimons de fortes réserves sur ce projet qui ne nous semble pas équilibré, une perte de foncier pour la commune et un accès limité aux nouveaux équipements sportifs qui bénéficieront principalement au lycée international. Les nuisances possibles pour les riverains de la rue de la Ferme des Hézards n’ont pas été examinées de même que les conséquences pour les développements futurs des Terres de l’Hôpital.  Par ailleurs, les dépenses d’équipement pour 2016 incluent 436.000 euros d’acquisition et d’aménagement des locaux commerciaux du cœur de village. Nous continuons de déplorer les coûts entraînés par cette opération au caractère nullement indispensable et qui n’offre de plus que des perspectives de retour sur investissement très aléatoires.

Pour l’ensemble de ces éléments, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers, les élus NEF votent contre le budget primitif de la commune pour l’exercice 2016.

 

Adresse au maire sur la sécurité

Le groupe NEF vient d’adresser ce message à Daniel LEVEL, maire de Fourqueux :

Monsieur le Maire,

Comme vous le savez, plusieurs de nos concitoyens ont été victimes depuis quelques mois de cambriolages, vols de voiture ou à la roulotte, vols à l’arraché avec ou sans violence,  tous actes de nature à générer un sentiment d’insécurité réel ou ressenti.

Certains d’entre eux vous ont interpellé par écrit, en nous mettant en copie de leur message, et se plaignent à nous de ne pas avoir reçu de réponse de votre part.

Sans vouloir nous engouffrer dans ce créneau pour profiter de l’inquiétude de certains, nous estimons que nos concitoyens ont droit à une réponse claire et complète de la part de la Municipalité.

Nous nous interrogeons notamment sur les mesures de sécurité réellement mises en place à Fourqueux pour assurer la sécurité des personnes et des biens et si celles-ci sont objectivement à la hauteur de ce qui existe dans les communes voisines.

Nous vous demandons donc officiellement de porter cette question à l’ordre du jour du prochain conseil municipal afin que nous puissions en débattre sereinement et que nos échanges figurent dans le procès-verbal dont chacun pourra prendre connaissance.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, nos salutations cordiales.

Le groupe NEF