Coronavirus : les consignes pour les élections

Nous avons interrogé la mairie sur les consignes particulières qui pourraient s’avérer nécessaires dans les bureaux de vote, en raison de l’épidémie de coronavirus COVID-19.
Le cabinet du maire vient de nous adresser son protocole mis en place pour les élections, conforme aux directives du gouvernement :

 

  • Des affiches pédagogiques sur les bonnes pratiques en matière
    d’hygiène seront posées dans les bureaux de vote;
  •  Vous pourrez dès l’entrée dans le bureau de vote vous laver les mains
    (toilettes fléchées);
  • Le personnel en charge de l’accueil des électeurs incitera les votants à se
    désinfecter les mains en entrant dans la salle;
  • Les bureaux seront aérés tout au long de la journée et désinfectés
    régulièrement ainsi que le matériel de vote;
  • Il est préférable de présenter ses pièces (carte d’identité et carte
    d’électeur) à l’entrée comme au président du bureau, sans qu’un tiers les
    touche;
  •  Pour signer la liste d’émargement, vous pourrez prendre votre propre
    stylo de couleur noire;Files d’attente : pour éviter d’être trop nombreux dans le bureau de vote, le personnel pourra vous demander de bien vouloir patienter à l’extérieur quelques instants;
  • Il sera proposé des gants aux scrutateurs qui le souhaitent pour la
    phase de dépouillement.

On vote à Fourqueux 

Fusion oblige, les trois bureaux de vote de notre village sont intégrés en fin de liste des bureaux saint-germanois et changent de numéro.  L’ex- bureau 1, à la mairie, devient le bureau 30. Les ex-bureaux 2 et 3 sont désormais les bureaux 31 et 32, toujours à l’Espace Pierre-Delanoë. Ces numéros figurent sur les nouvelles cartes électorales que certains Fourqueusiens (mais pas tous) ont reçu dernièrement.

Comme dans toutes les villes d’Île-de-France, les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 20h.

Mensonges et approximations

En parcourant  le luxueux 16 pages présentant le programme de la liste “Saint-Germain-en-Laye avec vous  !”,  trois lignes nous sautent aux yeux et nous font réagir :

  • Le maire sortant de la commune nouvelle met fièrement en avant une liste renouvelée à 40 % . Manque de chance, c’est 0% de renouvellement pour les candidats résidant à Fourqueux. Les six présents sont tous issus du groupe majoritaire VFE mené par Daniel Level.
  • En page 4, nous apprenons avec stupeur que cette liste s’engage à moderniser l’Espace Pierre-Delanoë ! Est-ce à dire que le nouveau bâtiment inauguré en décembre 2014 ne serait déjà plus aux normes “modernes” cinq ans après ? La pilule est dure à avaler quand on se souvient que son agrandissement et sa rénovation ont coûté aux contribuables fourqueusiens la coquette somme de 3M€ !
  • Enfin, en page 7, dans une rubrique intitulée “Une ville participative où le citoyen est au cœur de l’action municipale”, on nous donne la liste de ce qui est déjà en place pour assurer “l’implication des citoyens”. Et là, on doit dire que les élus NEF fulminent quand ils y découvrent le conseil communal de la commune déléguée ! Nous rappelons une fois encore que cette instance, expressément prévue dans la charte de gouvernance, n’a jamais été installée après 13 mois de fusion ! Le prétendre revient à entériner le mensonge éhonté du maire de la commune déléguée qui, lors du conseil municipal du 19 décembre 2019, a affirmé devant tous ses collègues que le conseil communal s’était bien réuni ! Or, malgré nos multiples demandes de respect de la charte de gouvernance, Daniel Level n’a jamais eu le courage de se confronter à son opposition en séance publique. Les deux seules réunions qui se sont tenues en mairie depuis la fusion étaient des commissions générales, à huis clos et sans vote possible. Il est scandaleux de tenter de faire croire le contraire.

 

Notre tribune dans l’A Propos

Prévu pour janvier et daté de ce même mois, le n° 268 de l’A Propos de Fourqueux a été distribué dans les boîtes aux lettres du village début février…

Si vous avez raté ce numéro – dans lequel le directeur de la publication Daniel Level nous affirme qu’il respecte la neutralité en période d’élections pour apparaître pas moins de huit fois en photo en 8 pages ! -, retrouvez ici notre dernière tribune.

Souriez, vous êtes filmés !

Suite à l’agression d’un jeune homme place de la Grille et à l’interpellation du maire de la commune nouvelle par les élus NEF, le conseiller municipal en charge de la sécurité nous a appris que deux caméras de vidéosurveillance ont été mises en place, une près de la mairie, l’autre place Victor Hugo.

Pourquoi une telle installation en catimini, sans concertation et sans affichage sur place comme la loi l’exige ?

Retrouvez ici la tribune NEF parue le 6 décembre dans le Journal de Saint-Germain sur ce sujet.

Annonce d’une mort programmée

Encore un pas de plus vers la disparition pure et simple de Fourqueux ! L’on apprend aujourd’hui que le site Web de la commune va être siphonné par celui de Saint-Germain. Une fin logique quand on sait que depuis la fusion, les mises à jour n’étaient plus faites que sporadiquement et que les erreurs étaient légion comme les élus NEF l’ont signalé à plusieurs reprises et notamment de façon très détaillée le 13 septembre par un mail adressé au maire délégué avec copie au maire de la commune nouvelle (tous deux restés sans réponse !) :

Le site contient de nombreuses erreurs, dues notamment – mais pas uniquement -aux changements intervenus depuis le 1er janvier 2019. Aucune mise à jour n’a été faite dans la rubrique Intercommunalité, où figurent par exemple toujours Elisabeth Guyard comme titulaire de la commission Transports ou l’ancienne adresse rue au Pain de l’Office de Tourisme qui a inauguré ses nouveaux locaux le 30 mai… 2018  ! En outre, les liens de la page Commissions de la CASGBS ne redirigent sur rien.
Même absence de mise à jour sur des pages pratiques qui intéressent tous nos concitoyens et tout spécialement les nouveaux arrivés. En voici quelques exemples avec les copies d’écran en pièces jointes :
  • présentation des services municipaux de Fourqueux avec organigramme du 1er avril 2018,
  • gare SNCF de Mareil-Marly présentée comme La gare la plus accessible depuis la commune “ alors qu’elle est fermée depuis le 7 juillet et sans doute jusqu’en 2021,
  • pas de changement de nom pour le curé
  • Les projets urbains de la rubrique Urbanisme ne sont plus au stade de projets depuis bien longtemps alors que ne figurent pas les projets en cours ou déjà à l’étude. La phrase d’accroche ne manque alors pas d’ironie : ” Un nouveau visage se dessine pour notre village…” !
  • Dans la rubrique Education/Stages et ateliers, on apprend qu’il y aura des “Stages culturel et sportif pour les vacances d’hiver” . Hélas, ce sont ceux de février 2019 …

Compte tenu de ce laisser-aller complet, on se demande vraiment quel est l’intérêt de conserver ce site, d’y affecter une “directrice” de la communication et une adjointe déléguée. Cela ne sert qu’à embrouiller le message, sans donner aux habitants les informations pratiques qu’ils sont en droit d’attendre dans une ville moderne.

Nous vous remercions de nous faire savoir quelles mesures urgentes vous comptez prendre pour remédier à cette situation.

Le remède a été trouvé au bout de trois mois de cogitation : disparition complète du site !

Ce que vous n’avez pas lu dans l’A Propos d’octobre

A la suite d’une erreur d’adressage dans le courriel envoyé à la nouvelle chargée de communication de Fourqueux, notre tribune n’a pas pu être publiée dans l’A Propos d’octobre distribué la semaine dernière.
Afin de ne pas vous priver de de ce rare moyen d’expression de vos élus NEF, nous avons demandé à ce que notre texte soit mis en ligne sur le site de la commune (en attente) et nous vous en donnons la primeur ici même :

Fourqueux au cœur de nos actions

L’allée des Jardins au conseil municipal

Pour le dernier conseil municipal avant les vacances, les élus de la commune nouvelle devaient se prononcer sur une convention entre la Ville et l’Etablissement  Public Foncier Île-de-France (EPFIF) pour permettre l’intervention de celui-ci dans les opérations immobilières  à venir : Allée des Jardins et Douze Arpents à Fourqueux + hôpital de St-Germain.

L’occasion pour le groupe NEF, soutenu par le groupe d’opposition Agir pour Saint-Germain, de pointer du doigt l’absence de concertation de la municipalité avec la population de notre village sur ces projets importants.

Lire la déclaration de Matthieu Cadot  par la voix de Brigitte Lesgourgues