Paroles de Fourqueusiens

C’est vous qui le dites !

Depuis plusieurs semaines, les Fourqueusiens, lassés qu’on ne leur donne pas réellement droit à la parole, ont décidé de la prendre ! En mettant en copie l’adresse mail de NEF, ils écrivent au maire pour lui dire leurs inquiétudes et signifier leur opposition à la fusion-absorption par Saint-Germain-en-Laye qui est en train de leur être imposée de force.

Nous publions ici, en respectant leur anonymat qu’il ne nous appartient pas de dévoiler, les extraits les plus parlants de ces messages signés :


Fourqueux, ma ville, entre utopie et dystopie

De nouveau, une ombre mystérieuse a déposé dans ma boite à lettres (celle-là même où est indiqué « pas de pub »), un papier A5, dont la seule mention d’origine est l’adresse de l’imprimerie (l’ESAT de Fourqueux), sans autre mention légale. Issue probablement d’un groupe crépusculaire, à en juger par la photo du logo, ce papier émane donc du RPF (Rouler la Population de Fourqueux ?) et reprend, sur un plan stylistique, l’anaphore, figure de style qui a connu son heure de gloire lors des élections présidentielles de 2012.
En gros, depuis quelques numéros, l’argumentaire est le suivant :
Puisque… rien ne change, acceptons l’absorption de Fourqueux par Saint-Germain sans rien dire. Pour que tout change, il faut que rien ne change, comme le dit Tancrède à son oncle le prince Salina dans le Guépard (Giuseppe Lampedusa). Je ne résiste pas à copier un extrait de Wikipédia : « Selon Tancredi, « pour que tout reste comme avant, il faut que tout change », c’est ce qui l’amènera à suivre les événements afin de conserver les avantages de sa classe ». Ce qui éclaire peut-être les motivations de cette « fusion ». Conserver les avantages de sa classe. Je cite également un extrait d’un article du Parisien.fr  suite à la manifestation digne et massive du 10 novembre : Régine, qui vit là depuis 19 ans, partage : « On a eu l’impression que tout était entériné dès le départ et on ne nous a jamais démontré l’intérêt général de cette opération. Alors on peut se poser des questions sur les intérêts particuliers » (c’est moi qui souligne).

D’un côté, l’utopie des maires de Saint-Germain et Fourqueux : suite au décès du regretté Emmanuel Lamy en mai 2017, Arnaud Péricard devient maire de Saint-Germain. Les maires de Saint-Germain, Fourqueux, L’Etang-la-Ville et Mareil-Marly songent à une fusion des quatre communes dont il n’avait pas, à ma connaissance, été question dans ce périmètre-là avant la disparition d’Emmanuel Lamy. Au début de 2018, une communication tout en points d’interrogation et en conditionnel évoque cette fusion. Les deux dernières villes se retirent dans des conditions qui sont connues, différentes selon les deux communes, mais les deux retraits sont la conséquence de l’opposition d’une majorité de la population. A. Péricard et D. Level décident de poursuivre, sans se préoccuper outre mesure de l’opposition des citoyens de Fourqueux (consultation citoyenne de septembre). Les conseils municipaux suivent leur calendrier, jusqu’à la délibération prévue le 19 novembre qui entérinera définitivement l’absorption, sourds à l’opposition d’une majorité d’électeurs de Fourqueux. Le maire de Fourqueux à terme deviendra maire adjoint de Saint-Germain (avec les indemnités afférentes).

D’un autre côté, la dystopie (une réalité bientôt ?) : les prémisses sont les mêmes. Au début de 2018, je ne crois pas à la réalité de ce projet mal ficelé. J’apprends par un post sur Facebook d’un ami,  élu de Saint-Germain, que le projet n’est plus conditionnel, il se fera ! L’opposition s’organise autour de ce projet. La consultation citoyenne de septembre est sans appel : 70% des citoyens sont opposés. Le maire minimise dans la presse ce résultat, arguant d’une trop faible représentativité. La veille de cette consultation, il postait sur FB des photos de sa présence à la Ryder Cup. Il y a des priorités dans la vie ! Une pétition à l’automne recueille plus de 2000 signatures d’électeurs opposés à la fusion. Au lendemain de la manifestation du 10 novembre, où environ 400 personnes se sont rassemblées pour tenter de se faire entendre, le maire de Fourqueux publiait une photo d’un concert de musique classique. Le fil FB de la Ville de Fourqueux se contente de publier des posts sur les chats perdus, l’inauguration du gymnase et même Halloween. Rien sur la fusion depuis le 20 septembre (date de la réunion à l’Espace Delanoë). On aurait envie de s’exprimer dans la langue des signes face à une telle surdité mais manifestement cela serait inutile : les édiles sont aussi aveugles. Le 19 novembre, les conseillers municipaux délibèrent sans tenir compte de l’avis des citoyens. Fourqueux devient un croupion de Saint-Germain, il faut que tout change pour que rien ne change, nous dit-on.

Mon utopie : certains élus s’enlisent dans leur entêtement. Toutefois, une majorité de conseillers municipaux, moins sourds et moins aveugles que les autres devenus minoritaires, votent contre la fusion. Ils ont réfléchi et compris que la somme de quelques avantages particuliers n’est pas l’intérêt général, que les citoyens de Fourqueux, en général éduqués et cultivés, et pas si idiots que cela, sont fermement opposés à la fusion comme elle est imposée – sans être toutefois fermés à un projet formés sur de véritables bases démocratiques-, et se rendent compte qu’il est tout à fait possible de renoncer à un projet bancal, d’attendre les prochaines élections municipales, et de reprendre, si de nouveaux conseils municipaux sont élus sur un programme incluant la fusion, un projet réaliste. Soyons utopistes, soyons optimistes comme nous souhaitons que les conseillers municipaux soient réalistes le 19 novembre !


Je suis surprise et m’étonne des différences énormes qui peuvent exister en matière de communication ; regardez bien,  car il n’est pas nécessaire d’être un professionnel pour s’en rendre compte.
Je m’explique par une expérience vécue passée et en cours … à venir ???… à Fourqueux :
N E F puis  le Comité Fourqueux Citoyen , rejoints par des centaines de fourqueusiens dont le nombre ne cesse de grandir, se sont clairement déclarés contre l’absorption de Fourqueux  par Saint Germain en Laye telle qu’elle est proposée aujourd’hui. Ils avancent à visage découvert, se montrent ouvertement, sans faux semblant, fiers et déterminés , on pourrait les qualifier de « sans peur et sans reproche », ils sont sur le terrain quel  que soit le temps et s’expriment auprès de tous les citoyens aux sorties des écoles, dans les rues, sur le marché….
Et puis, il y a les autres, que je ne peux qualifier autrement puisqu’ils ne se présentent pas, puisqu’on ne les voit pas et qu’on ne peut joindre ni par mail, ni par téléphone ni même dans la rue pour leur serrer la main et partager nos opinions différentes. …
Je parle de ces tracts Rassemblement Pour Fourqueux, distribués çà et là, pour la plupart à la nuit tombée et  qui ne comportaient pas les mentions légales ; même la plupart des modestes associations fourqueusiennes les connaissent ces mentions…….Mais qui se cache derrière cela ?
Mais je parle aussi de cette affiche qui vient d’éclore sur les panneaux d’affichage de Fourqueux… Si on veut le savoir, il faut s’accrocher car site internet et autres pas (encore) en place ; si vous téléphonez, un répondeur vous demande de laisser vos coordonnées… à quelqu’un qui ne vous dit pas qui il est. Pourtant ce « quelque chose » est abrité par un site payant, en Suisse ??? ; il faut donc des moyens ! Et vous ne pourrez même pas le savoir en lisant les coordonnées pour l’impression de cette affiche qui indique « imprimé par nos soins »…. Serait-ce « l’armée des ombres » qui tente de faire reculer les ardents défenseurs d’un village qui veut décider par lui-même de son avenir ?


Comme vous le savez nous sommes très attachés à la transparence dans la vie publique. Il nous semble que dans le projet d’absorption de Fourqueux par Saint-Germain, des avis ou des idées ne soient pas écoutés.
Un tel sujet et les décisions qui en découlent ne sont pas actuellement suffisamment expliqués et justifiés factuellement aux habitants et nécessitent impérativement de tenir compte de leurs avis exprimés démocratiquement.
Un débat serein, argumenté, chiffré et non précipité doit s’instaurer, faute de quoi la qualité de vie perçue de la commune s’en ressentira durablement.


Non à la fusion, qui n’est rien d’autre qu’une absorption ! Quelle mouche vous a piqué, M. Level ? Un seul Jupiter nous suffit…
Nous, citoyens de Fourqueux, méritons mieux que ce déni de démocratie ! Ni le conseil municipal, ni vous, le maire de notre petite ville, n’ont été choisis sur la base d’un projet délirant, car plus que bâclé…

Démocratiquement vôtre.


Nous sommes contre la fusion avec Saint-Germain-en-Laye. On n’y voit aucun intérêt et craignons une augmentation des impôts. On trouvait plus logique la fusion entre Fourqueux-mareil-marly et l’étang-la-ville avec des populations équivalentes.


Habitant (famille de 4 personnes) Fourqueux depuis maintenant presque 3 ans et venant de Marly le Roi, nous recherchions le cadre d’un village calme, indépendant et proche de Paris.
La fusion avec St-Germain en Laye, même si vous le niez, n’aura pas un effet positif sur notre cadre de vie, bien au contraire.
Nous sommes surpris de ne pas être écoutés et que vous souhaitiez aller au bout du projet, aux forceps, malgré une opposition claire de nombreux habitants.
Je serais curieux de connaitre l’avis des Français sur ce passage en force, pour cela il serait peut-être judicieux de notre part d’organiser une pétition en ligne (https://www.change.org/fr) et de contacter les médias comme BFM.TV.
Cela permettrai peut-être de mettre en exergue quelques intérêts que certains auraient à ce passage en force.


Cher Daniel,
J’ai  toujours soutenu  ta politique et tes actions. Mais dans le cas de cette absorption je ne peux pas le faire.La  méthode n’est pas bonne, l’enquête clandestine publique n’est pas sérieuse, la consultation citoyenne de dimanche dernier, favorable au statut quo, est reniée.
Nous apprenons que le périmètre de ce projet a complètement changé.Il s’agit maintenant d’une absorption pure est simple de Fourqueux par St Germain dont les avantages financiers sont dérisoires  versus le budget de cette commune envisagée et l’espoir de ruissellement sur ce qui serait le quartier de Fourqueux et les avantages que pourraient procurer ce projet sur le cadre de vie ne sont que des promesses électorales qui n’engagent que ceux………..
Je ne sais pas si tu envisages d’être un jour maire de St Germain, mais je et nous souhaiterions que tu restes maire de Fourqueux où il fait bon vivre depuis 40 ans.  Ce projet n’est qu’une chimère. Il existe d’autres solutions.


A Monsieur le Maire ainsi qu’à tous les membres du conseil municipal,le conseil municipal semble décidé à mettre en oeuvre le projet de
fusion avec Saint-Germain en Laye et ce en dépit du retrait des 2 autres
communes partenaires d’une part et du résultat de la consultation
citoyenne d’autre part.
Je suis convaincu que ceci est une erreur immense et grave.
En effet le caractère village si bien vanté sur le site de la mairie ne
pourra que disparaître inéluctablement suite à cette fusion/absorption
entre 2 villes aux tailles et aux intérêts si inégaux. Nous finirons en
quartier éloigné du centre de Saint-Germain en perdant notre spécificité.
Par ailleurs, l’environnement si vert, si aéré et si agréable de notre
commune, un environnement exceptionnel pour la région parisienne mérite
de tout faire pour être préservé. Et il suffit d’observer la course au
moindre espace libre que pratique Saint-Germain, une ville capable
notamment de grignoter sa propre forêt, pour se rendre à l’évidence que
cette fusion avec Saint-Germain détruira inexorablement et
irréversiblement cet environnement qui mérite mieux que cela.

Continuer obstinément à vouloir imposer cette fusion constituerait un
double déni de démocratie:
– d’une part les citoyens qui ont voté pour vous ne vous ont pas donné
mandat pour prendre seuls une décision aussi importante
– d’autre part car vous refusez de prendre en compte les résultats d’une
consultation démocratique allant en sens contraire de votre décision et
dont le taux de participation est finalement remarquable vu le peu de
publicité qui en a été faite.

Je me permets de rappeler que vous comme le conseil municipal êtes
censés être à l’écoute de vos concitoyens et les représenter.
Aussi si vous êtes convaincus que la majeure partie d’entre nous
approuve ce projet, alors ayez la force d’organiser officiellement un
référendum. Quel qu’en sera le résultat, le conseil ne pourra qu’être
légitimé d’avoir pris soin de réellement consulter les premiers concernés.

Pour finir, je vous prie de penser aux futurs habitants de Fourqueux, à
nos enfants qui y grandiront en citant Sylvain Tesson: “Et si le bonheur
revenait à disposer d’espace et de silence – toutes choses dont
manqueront les générations futures”.
Je suis convaincu pour ma part que le meilleur choix consiste à
simplement rester Fourqueux et que fusionner avec Saint-Germain ne nous
rendra pas plus heureux, bien au contraire.


Monsieur le Maire, J’habite Fourqueux depuis décembre 2012. Je suis Saint-Germanoise d’origine et ai choisi de quitter ma ville pour Fourqueux.
J’ai voté pour vous aux dernières élections municipales. Aucune fusion avec quelque commune que ce soit n’était à votre programme pour ce mandat.
Je pense qu’un projet de cette importance aurait dû faire l’objet d’un courrier de votre part adressé à chaque foyer. Ce courrier aurait lui-même dû exposer tous les tenants et aboutissants. Je pense qu’une consultation type referendum aurait dû être mise en place, dans les mêmes conditions que n’importe quel vote national.
Au lieu de ça, c’est par une vague annonce avec même typographie que les horaires de ramassages des poubelles que j’ai appris qu’une pseudo consultation était prévue fin septembre à une date à laquelle je n’étais pas là. Je viens de lire que vous avez déclaré “qui ne dit mot consent ». Non Monsieur le Maire, qui ne dit mot n’est pas forcément informé.
De toute évidence, notre avis ne semble pas être une priorité. C’est extrêmement regrettable à quelques mois de vous présenter de nouveau à nos suffrages. A ce sujet, il me semble que ce projet de fusion aurait dû être inscrit à votre futur programme, nous ne sommes pas à quelques mois près. Quoique…
Il m’est revenu aux oreilles depuis l’Etang-la-Ville que Monsieur Lamy avait contracté un emprunt malheureux en 2008 pour la ville de Saint-Germain, et que cette fusion permettrait d’en répartir sur davantage de foyers fiscaux les conséquences. J’ai quitté Saint-Germain et ses impôts locaux excessifs, je ne souhaite pas aujourd’hui en être solidaire.
Nos voisins de Mareil et de l’Etang se sont retirés du projet. Je ne peux m’empêcher de penser que c’est pour de bonnes raisons. Que va devenir notre petit village tout seul, sans ses voisins, face à l’ambitieuse Saint-Germain ?
Monsieur le Maire, vous l’aurez bien compris, devant ce manque de considération et en raison de mon état plus que dubitatif, je vous exprime mon opposition à ce projet de fusion entre Fourqueux et la ville de Saint-Germain-en-Laye.


Votre attitude et déclaration le lundi suivant la consultation de dimanche 30 septembre sont un véritable DÉNI DE DÉMOCRATIE ! vous avez déclaré avoir eu 62% de gens favorables à la fusion cet été ? A vrai dire selon votre journal, seuls 259 Foulqueusiens sur 3996 habitants se sont exprimés ou 24% sont tout a  fait d’ accord et 33% plutôt d’ accord pour la création d’une commune nouvelle soit je vous l’accorde 57 % d’avis favorables et non 62 % comme vous l’annoncez par erreur, c’ est à dire 147 foulqueusiens seulement sont favorables à votre projet sur 2000 votants potentiels  , c’ est peu ne croyez-vous pas ?
Par contre dimanche dernier 615 personnes se déplacent et s’ expriment  c’ est à dire trois fois plus et 67,59 % des votants  s’opposent à ce projet de fusion c ‘est a dire 415 personnes ! Trois personnes sur quatre disent non , que vous balayez de la main en affirmant que la participation est faible .
Monsieur le Maire les mathématiques n’ont jamais été ma ” cup of tea” mais là vraiment vous nous prenez pour des idiots incapables de calculer ou pour des trop vieux ne se souvenant plus de leurs tables ? cela n’incite pas a croire à vos tableaux d’évaluation future de notre commune  et votre mauvaise foi démolit vos propos : “sachez que je serai attentif aujourd’hui et demain aux orientations  que vous nous donnerez” Nous vous l’ avons donné, Monsieur le maire, l’ orientation souhaitée c’est le retrait de ce projet : argument numéro 1
Argument 2 : effectivement la participation est faible mais à qui la faute ? La majorité des Foulqueusiens  n’ a pas été informé en temps et en heure et n’est pas toujours au courant de la réalité de ce projet ; projet qui a été préparé en catimini avec une injonction de finir ce dossier pour la fin de l’ année 2018  et ceci sans consulter la population , sans referendum ? avec en plus des fausses informations ex: date limite de participation 08 juillet , procurations interdites …. L’idée était belle au départ mais cela devait se faire en toute DÉMOCRATIE en toute transparence avec informations suivies de la population toute entière et non pas entre 4 édiles! Un manque évident de concertations avec vos concitoyens, un tel projet méritait de prendre le temps de la réflexion et d’y faire participer sa population dès le début et non pas de nous l’imposer !et je vous rappelle votre conclusion “N’ayons pas peur d’ autres changements qui seraient réalisés de façon volontaire sans qu’ ils nous soient imposés” notre volonté s’est exprimée : non à la fusion que l’on nous impose !
Argument 3 : pourquoi serions-nous plus intelligents que nos voisins de Mareil Marly ou L’Etang la Ville ? lisons, relisons les conclusions des maires voisins leur arguments , leurs analyses et le respect du vote de leurs concitoyens méritent que l’on s’y arrête ! soyez humble dans la défaite et vous en sortirez grandi  je rejoins cette citation de Saint Augustin :”l’erreur est humaine mais persister dans l’ erreur par arrogance , c ‘est diabolique ”
Argument 4 : Monsieur le maire et vous tous membres du conseil , faut-il vous rappeler que ce projet ne fait pas partie de votre mandat et que vous avez été élu pour SERVIR la ville de Fourqueux et entretenir et développer son patrimoine , ses intérêts , son cadre de ville /village … et non pour vous servir et assouvir quelconque ambition; qu’ est ce qui vous fait oublier que vous avez été élu par nos votes pour nous représenter NOUS notre avis , notre opinion :non à la fusion.
Argument 5 : beaucoup plus prosaïque : nous considérons la fusion avec St germain sans aucune plus-value, sans intérêt financier ni culturel  ; quel bénéfice pourrait tirer Fourqueux de cette fusion =absorption , nous deviendrons une mini structure , enclave inféodée a la masse de St Germain (plus de 50000 hab ). Nous n aurions aucun poids décisionnel dans le nouveau Conseil car trop peu représenté etFourqueux servirait de réservoir et de faire valoir au grand projet de St germain qui a des ambitions et projets sociaux, fonciers etc …qui ne serviraient pas toujours l’intérêt de Fourqueux et de ses habitants.

Monsieur le Maire avec tout votre conseil , écoutez nous et respectez nous , respectez-vous , n’oubliez pas que nous vivons en démocratie .


Il y a maintenant une dizaine d’années que j’habite Fourqueux, petite commune très agréable à vivre et jusque-là, épargné par la politique des « grandes villes ». Aujourd’hui, vous proposez en mode « précipité » une fusion de notre commune avec celle de St Germain en Laye. (Consultation citoyenne en période de congé de vacances annuel, peu d’information du projet, aucune garantie des arguments avancés, date de validation du projet très tendu…). Pourtant l’Etang La Ville, initiatrice du projet, s’est retiré, ainsi que Mareil Marly après une même consultation citoyenne que celle de Fourqueux.
Je suis allé m’exprimer Dimanche dernier, et comme la grande majorité des autres citoyens qui ont clairement exprimé leur refus pour la fusion de communes, nous ne comprenons pas quelle est votre motivation à vouloir continuer et surtout de ne pas prendre en compte la décision du refus de vos administrés pour cette fusion.
Outre le nombre de responsabilité qu’un Maire peut avoir envers ses concitoyens, il a aussi le rôle de celui de bienveillance, et de stabilité sociale dans la commune de ses administrés.


Résidente à Fourqueux depuis 10 ans, je m’acquitte de très lourds impôts chaque année et remplis mes obligations de citoyennne chaque jour.
Je me suis déplacée dimanche dernier pour exprimer mon refus de la fusion de communes proposée par vos services.
Comme la grande majorité des autres citoyens qui se sont clairement exprimés, je ne comprends pas que ma voix ne soit pas entendue et que la démocratie ne soit pas respectée.
La proposition a été rejetée, il faut en prendre acte et retirer ce projet mal ficelé et mal expliqué.
J’espère que vous saurez enfin tirer les conclusions qui s’imposent suite à la consultation de dimanche dernier.


Suite à la concertation de dimanche dernier sur le projet de fusion des communes de Saint- Germain- en-Laye et de Fourqueux et après  avoir lu et relu les documents qui nous ont été proposés, je suis surprise de constater que, malgré l’avis des Fourqueusiens, la poursuite de ce projet aura lieu.
Il y a un an, j’étais plutôt d’accord pour ce projet à quatre communes ; dorénavant, deux communes se sont retirées du projet et je crains que le village de Fourqueux devienne un simple quartier éloigné de Saint- Germain-en-Laye.


Monsieur le maire, vos paroles lors du conseil municipal d’hier font preuves d’un mépris total envers ces petits Fourqueusiens qui ne comprennent certainement rien au grand destin que vous promettez par ce projet de fusion jamais abordé dans votre programme électoral.  Ils n’ont certainement rien compris à la grandeur de ce projet, la preuve en est le désaveu magistral exprimé envers vous et votre premier adjoint dimanche dernier.

Mais c’est par un déni de démocratie digne de l’ex Union Soviétique que vous répondez, renforcé par  un refus d’organiser un vote secret du conseil. Votre consultation n’était donc dès le départ qu’une parodie de démocratie.


A titre personnel au départ je n’étais pas contre  un regroupement de plusieurs communes dont Fourqueux et autour de Saint Germain. Mais le départ de Mareil et L’Etang m’a fait changé d’avis : un regroupement de plusieurs communes pourquoi pas : mais une absorption de Fourqueux par Saint Germain, je n’en vois plus l’intérêt. D’autant plus que Fourqueux est située géographiquement au bout de Saint Germain et surtout situé à coté du Bel AIR. Quartier dont je me suis occupé quand j’étais élu de Saint Germain et qui n’était pas le plus facile à gérer.
Les arguments présentés brillamment par Bernard Ophèle lors de votre réunion la semaine dernière ne m’ont pas changé d’avis : on ne supprime pas une commune créée il  y a plus de deux cents ans et prenant la suite de cette paroisse existant depuis des centaines d’années pour faire quelques économies parce qu’il manque quelques HLM dans notre commune.


J’ai assisté hier au soir au conseil municipal, ainsi qu’un bon nombre de Fourqueusien, pour manifester silencieusement contre le funeste projet que vous persistez à vouloir porter à son terme et ce malgré la consultation citoyenne dont il ressort une forte majorité opposée à l’absorption  de Fourqueux par Saint Germain en Laye.

Je suis scandalisé par la manière dont vous avez traité certains membres du conseil municipal en leur refusant un vote à bulletins secrets . DE QUOI AVIEZ-VOUS PEUR? Sommes-nous au « politburo soviétique? »
Dans ma vie, j’ai assumé des postes à responsabilité, jamais je n’ai instruit des projets avec une telle désinvolture ne tenant aucun compte des arguments des opposants et surtout du résultat d’une consultation. Contrairement à vous, qui depuis des années dans vos éditoriaux ne cessez de vanter la qualité de vie de notre village, je ne me suis jamais parjuré.
Je vais donc m’engager dans un nouveau combat en m’opposant avec fermeté et détermination à  votre désastreux projet orienté, pour répondre et faire valoir les voix de la population.

Le 19 novembre 2018 , date  du vote annoncé pour la fusion St Germain en Laye – Fourqueux,  sera un jour historique puisque 27 élus vont décider de l’avenir de Fourqueux et, le cas échéant,  modifier ainsi définitivement le futur de notre beau village. Ils remettront ainsi son avenir entre les mains de la commune nouvelle St Germain en Laye qui sera seule à décider puisque, comme indiqué dans les documents publiés, les maires délégués n’auront qu’un pouvoir consultatif.
Nous tenons à vous faire savoir, qu’en l’état actuel des choses, nous ne pouvons adhérer à ce projet de fusion. Au demeurant, cessons d’appeler fusion ce qui devient une absorption pure et simple de Fourqueux par St Germain en Laye ,  les villes de Mareil Marly et  de  L’Etang la ville s’étant désistées.
Comme vous le savez, nous sommes très attachés à Fourqueux où nous habitons depuis 1971, sa culture, son art de vivre , sa petite histoire et les quelques éléments du patrimoine qui nous restent aujourd’hui . Nous ne voulons pas nous livrer tête baissée à St Germain sans avoir toutes les garanties nécessaires qu’il nous restera un pouvoir de décision sur ce qui concerne Fourqueux, et sans savoir concrètement et précisément quels services seront maintenus et où ? etc… etc…
Pourquoi refusez-vous de prendre le temps d’un nouveau mandat pour construire en toute transparence, sans tabou, un projet de fusion partagé, où chacun saura exactement où se tiendront les différents services, à quel quartier le cas échéant nous serons rattachés et sous quel nom, quelle part de décision nous incombera et dans quels domaines ? etc… En entreprise, si un projet d’une telle envergure avait été traité de la même façon que celui-ci est traité, vous auriez eu les syndicats sur le dos avec grèves à l’appui et vous auriez été contraint d’en tenir compte.
Vous dites – c’est aussi le cas de Monsieur Ophèle – que vous êtes attaché à Fourqueux, alors prouvez-le.


En 2011, nous avons choisi de nous installer à Fourqueux pour son côté international, et pour son côté village. La devise de “Fourqueux, village international” nous convenait, et s’est avérée réelle à nos yeux.

Ce label nous convient toujours.
J’ai participé aux réunions d’informations réalisées par votre équipe et la NEF. Et je suis arrivé à la conclusion que je ne voulais pas de cette fusion là. La disproportion des équilibres, ne permettrait pas à Fourqueux de rester un village à part entière. La charte de la Gouvernance m’a paru totalement disproportionnée ; ou si elle représente la force de chacun des pouvoirs, relèguerait alors Fourqueux à un 1/10 des élus et à un avis ou consultation tout au mieux… Tout cela est bien trop insuffisant!
Je souhaite que nous restions maîtres de nos décisions, et que vous continuiez à décider pour notre commune; même si je sais que la pression sur les finances amène, et amènera à faire des choix difficiles. Je souhaite également que la population s’exprime. Faire disparaître une commune pour laquelle une équipe a été élue n’est, d’après moi, pas du ressort d’une décision d’un Conseil Municipal seul. Et même si cela semble possible aux yeux de la loi; cela ne me parait pas faire partie des prérogatives d’élus en responsabilité. Du moins, sans en référer “officiellement” à la population. Les “consultations citoyennes” ne répondent pas à cet impératif.
Je suis sûr que vous serez sensible à l’opinion de chacun. Pour ma part, je ne veux pas de cette fusion là. Prenons le temps d’étudier d’autres projets, avec éventuellement d’autres communes, et surtout la gouvernance qui serait mise en place. Ajoutons à cela l’utilisation des outils classiques de démocratie (élections et/ou référendum) pour faire valider tout projet de cette importance pour l’avenir de notre village.

Monsieur le Maire, cher ami, je te demande de bien vouloir surseoir à ton projet de fusion avec Saint Germain; une fusion uniquement de Fourqueux et de Saint Germain ne servirait à rien ;

fais un meilleur projet en vue des élections de 2020:
– meilleure implication de la commune
– meilleure présentation
– recherche d’autres communes
-…

Si une fusion à quatre (Saint Germain, Mareil, L’Etang la Ville, Fourqueux) pouvait paraître présenter certains avantages, une absorption pure et simple de Fourqueux par Saint Germain après le retrait des deux autres communes ne peut rien apporter de positif à notre commune.


A Fourqueux, l’esprit village entretenu par votre équipe et les associations me plait. Il me rappelle mon village normand de 300 habitants et efface les années passées dans une grande métropole et à Paris. Ma crainte est d’être à nouveau habitant d’une grande ville.
“Big is not beautiful”


Juste pour dire et écrire : je suis parfaitement contre le projet de fusion FOURQUEUX /SAINT GERMAIN. Je ne suis pas venu ici pour vivre à Saint Germain .S’il vous plait annulez ce projet qui fera de notre beau VILLAGE un satellite, un quartier ,un lieu-dit, et peut être quelque chose d’autre qui ne ressemblera plus jamais à un à un beau VILLAGE.


Je vous adresse ce mail pour vous faire part, ainsi qu’à l’ensemble des élus du conseil municipal, de mon opposition ferme au projet de “Commune Nouvelle” tel qu’il a pu nous être présenté.
NON à ce projet saugrenu de vouloir rayer Fourqueux de la carte d’Ile de France en cédant notre Village International à une ville 10 fois plus grande et au sein de laquelle nous ne pourrions être qu’un petit quartier déporté, à la merci de décisions inopportunes pour les Foulqueusiennes et Foulqueusiens.
Sur le site Internet de Fourqueux apparaît une mention qui me semble essentielle :
“Conjuguant proximité entre les habitants et ouverture sur l’international, l’art de vivre foulqueusien est entretenu avec passion par les habitants du village.”
Est-ce cela que vous voulez faire disparaître ?
Le référendum est un véritable outil de démocratie qui n’a malheureusement pas été retenu pour connaître l’avis des habitants. Je le déplore vivement car le sujet vaut de dépasser les clivages et petits calculs politiques et nécessite de vrais débats sur un projet de territoire. Il ne peut se résoudre aux seuls et maigres arguments financiers présentés, très critiquables par ailleurs sur le fond et la forme.
Aurez-vous la raison et le courage d’arrêter cette machine infernale qui programme la disparition de notre beau village, son histoire, ses spécificités ?
« Humanum fuit errare, diabolicum est per animositatem in errore manere »
“L’erreur est humaine, mais persister dans l’erreur par arrogance, c’est diabolique” (Saint Augustin – Sermons)
Soyez dignes de la confiance que vous ont accordée vos électeurs… sur un programme qui n’a jamais intégré un projet aussi dangereux pour l’avenir de notre village.


Une fusion se fait avec des entités égales. Ce rapprochement est complètement disproportionné.


Si je me permets de vous adresser ce message c’est, comme un grand nombre de Foulqueusiens, pour vous faire part de mon opposition formelle à ce projet de fusion de communes que vous soutenez et défendez avec tant d’énergie malgré les oppositions qui ne font que s’intensifier au fil du temps et de présentations que vous avez pu en faire.
Cette fusion n’est en fait que l’absorption de notre belle commune par Saint Germain, Fourqueux disparaissant alors de la carte des communes de France, devenant alors un quartier de Saint Germain, perdant ainsi son âme, son identité, sa richesse patrimoniale et culturelle, tout ce qui nous a été transmis depuis tant de générations et d’efforts déployés.
L’Etang la Ville et Mareil Marly, par leur retrait du projet, l’ont très bien compris, affaiblissant un peu plus vos positions sur le sujet.
Je ne vois à ce rapprochement aucun intérêt économique, ni structurel, ni social, corroboré d’ailleurs par l’étude, me semble-t-il très partisane, qui ne présente aucun chiffre argumentant et explicitant cette volonté de rapprochement et tout l’intérêt que pourrait en retirer les Foulqueusiens.
Par ailleurs, il ne me semble pas que les élus de la commune ont reçu mandat des habitants de Fourqueux pour prendre une décision si importante, irréversible, décision qui ne se prend pas seulement entre quelques élus dans un délai si court, mais concerne bien l’ensemble de la population, un référendum et non une consultation s’imposait donc.


Monsieur le Maire, il est grand temps de revoir votre position et d’écouter vos administrés qui sont contre ce projet de fusion avec Saint-Germain. Pour moi, c’est NON, NON et NON à cette annexion forcée !!!


Après les différents comptes-rendus et réunions consécutifs à l’étude « commune nouvelle », et la prise de distance de deux des quatre communes initialement engagées, je dois vous dire que je ne vois toujours pas quel intérêt déterminant aurait la commune de Fourqueux à décider aujourd’hui de disparaître et se faire absorber par sa grande voisine. Je vois au contraire plusieurs sujets sérieux sur lesquels ce me semble un devoir, dans l’intérêt de la commune et de ses concitoyens, de préserver, actuellement et pour l’avenir prévisible, l’autonomie de décision de Fourqueux. Ce qui n’exclut naturellement pas la possibilité d’organiser des coopérations renforcées et mutualisations de moyens avec les communes voisines, notamment Saint-Germain-en-Laye.
Je trouve par ailleurs curieux et même quelque peu dérangeant qu’après avoir avec raison lors des échéances électorales précédentes vanté la qualité de la gestion financière de Fourqueux et donc les mérites de son autonomie de gestion, la même équipe municipale nous explique subitement, avec des arguments de court terme qui peuvent sembler parfois quelque peu spécieux, que la seule voie de salut financier est celle de la disparition de cette autonomie de décision. Enfin, il me semble assez choquant que, n’ayant pas même évoqué ce projet fondamental dans la dernière campagne électorale, des responsables municipaux élus par essence pour assurer la continuité et la vitalité de la collectivité devant laquelle ils se sont présentés se donnent le droit, sans mandat explicite, au terme d’un processus accéléré, de faire disparaître cette collectivité dotée d’une identité et d’un dynamisme reconnus et appréciés, ainsi que de plusieurs siècles d’existence et d’histoire.


Monsieur le Maire, avec tout le respect que je vous dois, je veux exprimer ici mon désaccord concernant la fusion de Fourqueux avec St Germain-en-Laye. Je souhaite que chaque citoyen ait la possibilité de participer à la décision, autrement que par une simple consultation sans valeur juridique.
C’est pourquoi je demande à être consultée par le biais d’un référendum.


Mi-septembre, j’ai pu constater que vous présentiez , ainsi que le Maire de Saint-Germain-en-Laye, sur les réseaux sociaux, les réponses à des questions du type « à votre avis, la création d’une commune nouvelle est-elle nécessaire pour l’avenir du territoire ? » ou « qu’est-ce que la fusion des communes évoque pour vous ? » comme l’expression d’une approbation du projet de fusion de communes , en précisant que la tendance était identique pour les communes de Mareil-Marly et de Saint-Germain en Laye ?
Il se trouve que les électeurs de Mareil-Marly ont voté dimanche dernier pour la liste anti-fusion qui a obtenu plus de 59%  des suffrages exprimés dès le 1ertour (cette liste s’opposait à 2 listes pro-fusion) avec une participation particulièrement élevée pour une élection municipale partielle. Ce vote démocratique infirme les conclusions que vous tirez de la lecture des réponses au questionnaire.


Je vous informe que je suis contre votre projet précipité, voire bâclé, de fusion de notre village avec Saint-Germain-en-Laye.


Issue de l’une des plus anciennes familles de Fourqueux (mes ascendants figurent sur les premiers registres établis au XVIème siècle), ma famille compte plusieurs édiles ayant siégé à Fourqueux depuis 1791.
La lecture de l’intégralité des documents mis à la disposition du public, de la loi NOTRe qui régit les fusions de communes, ma présence à toutes les réunions d’information sur ce sujet, les différents échanges avec les Maires et conseillers municipaux ne m’ont pas permis de me faire un avis favorable sur ce projet qui n’apportera aucune amélioration à la vie quotidienne des Foulqueusiens.
Je vous demande donc de bien vouloir renoncer au projet de fusion (qui n’est en fait qu’une absorption) avec St Germain-en-Laye et vous rappelle que vous avez été élu sur la base d’un programme qui n’évoquait absolument pas cette éventualité.


En 2014, lorsque j’ai voté aux élections municipales, aucune liste ne présentait de projet de fusion de notre commune avec d’autres ou ne mentionnait cette perspective. Fin 2017, lorsque votre projet de fusion de communes a été connu, j’étais confiant que sur une mesure irréversible, les électeurs seraient consultés formellement (referendum local) pour donner mandat (ou non) à leurs représentants pour la mise en place d’un projet aussi important.
Malheureusement, j’ai rapidement compris qu’une telle consultation démocratique n’était pas envisagée. En lieu et place, un « questionnaire » a été administré cet été. Je n’y ai pas répondu car il ne posait pas la question de fond : « Etes-vous favorable à une fusion de Fourqueux avec Saint-Germain-en-Laye, Mareil-Marly et l’Etang-la-ville au 1er janvier 2019 ? »


Vous qui déclarez tant aimer ce village de Fourqueux, comment pouvez-vous faire cela ? Ne laissez pas les fourqueusiens pieds et poings liés aux décisions du maire actuel de Saint Germain en Laye et de ses successeurs.


Je suis fermement opposée à la fusion de communes. Je l’ai appris comme beaucoup par les réseaux sociaux, et non par une information officielle. La démarche est imposée et non proposée. Elle est faite dans la précipitation, ce qui pour une décision engageant l’avenir commun, n’est pas acceptable en l’état.